17 avril 2007

Je repose le fer

    Toujours tout droit, il y a des théâtres d'événement où tout le monde s'aime ou s'indiffère. On ne peut pas faire plus direct! Sur leur agenda il y a écrit: "Jour entre amis". (Les yeux restent vagues pour prendre le large). Sur le seuil, elle prononce son code d'entrée à voix basse des fois qu'elle l'aurait oublié. Oui, parce que la dernière fois qu'il l'a vue, c'était quand déjà ? Ils s'étaient pris et retournés - à bout de bras - comme pour retrouver sur le plan, un tracé antique aux apparences capricieuses. N'empêche, ils se souviennent que très vite ils ont voulu traduire leurs prénoms, à l'aide de dictionnaires !


Posté par mirmi à 00:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Je repose le fer

    Vivent les dictionnaires (je t'embrasse)

    Posté par flivo, 18 avril 2007 à 21:35 | | Répondre
  • On se comprend. (Bacio)

    Posté par mirmi, 19 avril 2007 à 01:10 | | Répondre
  • Vous exprimez si bien la part de magie présente dans chaque rencontre, fût-elle en apparence la plus banale …

    Posté par Poetic Gladiator, 19 avril 2007 à 01:29 | | Répondre
Nouveau commentaire