23 juin 2007

Infamina

    Dans mon observatoire intime, l’espace de la cuisine m’est donné comme social, ludique et studieux (et dans cet ordre vraisemblable). Pourquoi faudrait-il encore que je songe à y manger ? Ouvrez-le donc ce frigo et constatez ! D’emblée l’absence de la mère pourvoyeuse de nourriture se fera remarquer. Bah, comprenez que pour parvenir à trouver le champ nécessaire à mon autonomie, je me self-sers, contournant sa souveraineté.


Posté par mirmi à 23:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Infamina

    Parvenir à transformer un frigo en métaphore … Franchement, je suis jaloux !

    Posté par Poetic Gladiator, 11 juillet 2007 à 23:11 | | Répondre
Nouveau commentaire