16 août 2007

"Sainte Piffe-Paffe-en-Bajoue"

    136















(Plonk et Replonk : le Monde merveilleux des vacances)

    Sa vitrine hurlait : « Fango arricchito di polvere di peperoncino »... Le plus souvent, ce qui se vend dans la pharmacie d'un village ce sont des brosses à dents et des crèmes pour la beauté de l'humanité! - que j'ai faites également envelopper, pensant que j'allais prologner ma vie d'au moins un mois! Et puis, comme la librairie-souvenirs ne proposait que cahiers, gommes ou plumes... je suis restée auprès de l'apothicaire. Il a rallumé une cigarette, comme galvanisé d’avoir rencontré un pareil modèle d’humanité souffrante, unissant par miracle en lui, toutes les particularités souhaitables...





Posté par mirmi à 00:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur "Sainte Piffe-Paffe-en-Bajoue"

    hummmm
    plongée dans un pays aimé...
    qui me fait rêver
    bises mimi

    Posté par evamarine, 16 août 2007 à 10:16 | | Répondre
  • [J'y]* retournerai!
    [Je le]*

    bibizossi

    Posté par mirmi, 16 août 2007 à 13:22 | | Répondre
Nouveau commentaire