21 septembre 2007

Début septembre

L'internat des Martines - vieux souvenirs:
La déchirure l’angoisse, le refuge des chambres du beurre-mélasse yoplait (la vie sans confiture), écharpes et bas de laine, la neige le froid le béton, l’attente, menus de réfectoire, jeux de société, camaraderies, parfum de terre, auto-dérision, soulagement les lundi lorsque les postes fonctionnent, l'effort physique pour le frisson et la sueur (résister et ce, dix fois de suite et sur deux séries d'exercices). Ballons, grippes poux et piqûres... Enfin, la première fois qu'on a dormi à la belle étoile, allumé un feu, patiné sur le lac, franchi une frontière, caressé un garçon et touché un cadavre d’oiseau à la tombée de la nuit.
Mise en veille.





Posté par mirmi à 14:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Début septembre

    mise en veille !
    pour cause d'assistanat au grand historien de l'empire ?
    bises douces

    Posté par evamarine, 24 septembre 2007 à 11:55 | | Répondre
  • Par vocation!! (...c'est surtout lui qui m'assiste)
    La veille est juste à ces souvenirs. En fait, je tiens à ouvrir ici un chapitre intitulé Cadastre, ou un truc du genre... ça se dessine. je t'embrasse.

    Posté par mirmi, 24 septembre 2007 à 13:40 | | Répondre
  • J'aime cette nostalgie féroce, d'une incisive vigueur, qui nous venge de tous ceux qui clament à tue tête que "c'était beaucoup mieux hier". Quelle plume !

    Posté par Poetic Gladiator, 29 septembre 2007 à 23:25 | | Répondre
  • Ca coule de source de l'écrire ainsi, pour une fois. (merci)

    Posté par mirmi, 01 octobre 2007 à 23:32 | | Répondre
Nouveau commentaire